Maison d'édition & revue littéraire

Les auteurs

© Anne-Sophie Guillet

Rim Battal

Rim Battal, née en 1987 à Casablanca, est une artiste, poétesse et journaliste. Ses performances associent poésie, écriture et photographie. Désormais entre Paris et Marrakech, elle se consacre à l’écriture de création, à la performance et à divers projets scéniques qui allient écriture, oralité et relation avec le public. Ses premiers recueils Vingt poèmes et des poussières, Latex et Transport commun ont été édités aux éditions Lanskine. En 2019 paraît aux éditions Supernova son recueil de poèmes L’eau du bain suivi en 2021 et 2022 par Les quatrains de l’All inclusive et Mine de rien (poche/poésie), tous deux chez Le Castor astral. 
Revue Bouclard N°5

© Karen Assayag

Mona Messine

Mona se prend la tête depuis 1992. Début, fin, locus littéraire : pourquoi la phrase se place-t-elle juste là, et pourquoi la virgule ici ? Les « pourquois » obsèdent Mona. Elle écrit des livres comme prétexte à la recherche linguistique, scientifique et musicale. Elle recherche des trucs pour écrire des romans dessus. Elle édite des gens pour lire leurs obsessions à eux et s’épanche en revues pour vidanger sa tête. La poésie lui confirme qu’elle n’a pas besoin de suivre les règles, et les prix littéraires qu’elle n’est pas faite pour en gagner. Elle est encore plus marteau depuis qu’elle vit à Paris. Dernier livre paru : Biche (éditions Livres agités, 2022).
Revue Bouclard N°5

© Taline Oundjian

Stella Ammar

Journaliste spécialisée dans les cultures visuelles et les représentations genrées, Stella est cheffe de projets du studio de création et de conseil pour Gaze, la revue qui célèbre les regards féminins. Elle s’intéresse aussi bien au design graphique qu’aux femmes qui révolutionnent la pratique du catch. Pour Stella, les cultures visuelles, celles et ceux qui les font, sont une fenêtre de prédilection pour comprendre les problématiques politiques, sociales et environnementales, notamment féministes.
Revue Bouclard N°4

© Alexis Leclercq

Anthony Guerrée 

Formé à l’École Boulle où le design s’envisage au prisme des métiers d’art, Anthony Guerrée s’est inscrit très tôt dans une dynamique réflexive oscillant entre tradition et innovation. Après avoir intègré le Studio Putman en 2010 pour mener des projets avec de grandes maisons, c’est en 2015 qu’il croise le chemin de Christophe Delcourt qu’il accompagne dans le design du mobilier Delcourt Collection mais aussi dans des collaborations avec des firmes internationales. Il développe aujourd’hui sa propre écriture, fruit de ses voyages, rencontres et lectures.
Les Assises du temps perdu

© Joan Calvet

Valentine Bonomo

C’est grâce à la serpette des arts, des sciences sociales et des relations internationales, que Valentine s’est frayée un chemin académique et professionnel, dans les broussailles d’un cerveau curieux qui ne savait pas trancher. Née avec deux pieds, deux continents, et encore plus de langues dans sa tête, elle danse d’un pied sur l’autre, d’Howard Becker à John Steinbeck en passant par Saramago, et ce, sans discontinuer. Cofondatrice de la revue Papier Machine, elle est également coautrice avec ses complices Lucie Combes et Aldwin Raoul de l’Anticlopédie vol. 0 (2017) et vol. un (2019), ainsi que de l’Antimanuel de la lecture publique (2019).
Revue Bouclard N°3

© Emmanuelle Corne

Philippe Baudouin

Philosophe, réalisateur radio, membre du Groupe de recherche sur la culture de Weimar (MSH-Paris Nord), il est l’auteur d’Au microphone : Dr. Walter Benjamin (MSH, 2009). Il a également dirigé la publication du recueil Écrits radiophoniques de Walter Benjamin (Allia, 2014) et préfacé la réédition de Le Royaume de l’au-delà de Thomas A. Edison (Jérôme Million, 2015). Par ailleurs, il a publié Les Forces de l’ordre invisible. Émile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise (Le Murmure, 2016).
Revue Bouclard N°1

© Rudy Spiessert

Clémentine Mélois

Née en 1980, Clémentine Mélois est diplômée des Beaux-Arts de Paris, membre de l’Oulipo, auteure d’un recueil de pastiches de classiques de la littérature (Cent titres, Éditions Grasset, 2014), d’un roman inspiré de sa collection de listes de commissions (Sinon j’oublie, Grasset, 2017) et d’un traité de nihilisme pour la jeunesse (Jean-Loup fait des trucs, Les Fourmis rouges, 2015). Elle fut aussi l’une des « Papous » de France Culture et contribue aux revues Mon Lapin Quotidien (L’Association), Le Courage (Grasset) et feu Le Tigre.
Revue Bouclard N°1

© D.R.

Joël Langonné

Joël Langonné est l’auteur d’une thèse sur la matérialité de la fabrication de l’information. Dans une série de recherches postdoctorales, il décrit les médias comme des objets plastiques et collectifs, travaillés par un nombre indéfini de gens et de choses. Depuis ce point de vue, ils deviennent, ces médias, des opérateurs de pacification de l’expérience vécue. Ainsi les livres, par exemple, permettraient à ceux qui s’en saisissent de s’aménager des espaces vivables, des communs, même sur une planète définitivement abîmée.
Revue Bouclard N°2

© Félix Renaud

Mathieu Handfield

Diplômé en théâtre en 2007, Mathieu a fait partie de plusieurs productions importantes, autant à la télévision et au cinéma que sur scène. Dès le début de son parcours professionnel, il se lance dans l’écriture et la réalisation. Après avoir fait quelques courts-métrages, Mathieu réalise maintenant, autre autres, Mouvement Deluxe, série animée dont il est aussi le concepteur. Il a publié plusieurs romans en plus d’avoir participé à de nombreux collectifs, dont Les cicatrisés de Saint-Sauvignac, qu’il a également dirigé.
Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac
Igor Grabonstine et le Shining

© Camille Tellier

Simon Boulerice

Formé en interprétation théâtrale au collège Lionel-Groulx, cuvée 2007, Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Chroniqueur radio (Plus on est de fous, plus on lit !) et télé (Cette année-là), il navigue également entre le jeu, la mise en scène et, surtout, l’écriture. Il écrit du théâtre, de la poésie et des romans, tant pour adultes que pour enfants. Ses œuvres, traduites en sept langues, ont été nommées, notamment, au Gouverneur Général, au Prix des libraires et au Prix de la critique. 
Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac

© Ewen Blain

Guillaume Marie

Guillaume Marie est né en 1979 à Coutances. Après des études de Lettres à Caen, il est aujourd’hui journaliste à Paris. Inspiré par les lieux qu’il habite et les animaux qu’il rencontre, il écrit principalement de la poésie (dernière parution : Exposition de reptiles vivants, Lanskine). Passionné par les expérimentations collectives, il est le fondateur du collectif Pou, qui publie notamment des petits livres de poèmes et des nouvelles pornographiques.
Les Watères du château

© D.R.

Patrice Allain

Patrice Allain, auteur, digger, collectionneur et fin connaisseur du surréalisme. Son dernier ouvrage paru : Jacques Vaché : Lettres de guerre 1914-1918, Paris, Gallimard, collection « blanche », 2018.
→ Album

© Matthew Chamberlain

Amelia Gray

Amelia Gray est l’autrice de cinq livres, dont récemment Isadora, Cinquante façons de manger son amant, Menaces (tous trois publiés en France par les éditions de L’Ogre). Ses textes fictionnels et ses essais ont notamment été publiés par The White Review, The New Yorker, The New York Times, The Wall Street Journal, Tin House, et VICE. Elle a été finaliste du PEN/Faulkner Award for Fiction pour son premier roman Menaces.
Revue Bouclard N°1

© D.R.

Maude Veilleux

Maude Veilleux est une poète et performeuse québécoise née à Saint-Victor-de-Beauce. Elle a écrit des recueils de poésie, des romans dont un roman-web. Au fil des années, ses textes sont aussi parus dans diverses revues au Québec, en France et en Belgique. Elle développe plus particulièrement une pratique aux frontières de l’écriture, la littérature numérique et la performance. Depuis 2020, elle s’intéresse, avec le collectif Botes Club, aux robotEs et aux intelligences artificielles. Elle vit et travaille à Montréal. Chez Bouclard, elle a publié « Mettre des bombes rire nerveux » dans le deuxième numéro de notre revue.
→ Revue Bouclard N°2
Last call les murènes
Une sorte de lumière spéciale

© D.R.

Timothée Demeillers

Timothée Demeillers est né en 1984, il a publié trois excellents romans chez Asphalte (Jusqu’à la bête, Demain la brume, Prague, faubourgs est) et Bienvenue au Liberland, une non-fiction à quatre mains avec Grégoire Osoha, chez Marchialy. 
Revue Bouclard N°5

© M. Anguelova

Jonathan Bay

Avocat d’affaires, galeriste, écriveur d’histoires et boxeur (pas aussi bien qu’il voudrait), Jonathan Bay cumule les métiers et les expériences comme des champs croisés d’inspiration – avec la douce excitation de vivre un peu plus de vies que la sienne. Il est par ailleurs un mari heureux et le papa de deux petites filles. Tous ensemble, ils vivent et s’aiment entre la France et la Bulgarie. Choux et néons est son premier roman. Jonathan Bay est aussi éditeur chez Tishina de romans illustrés (parmi lesquels Soi d’Alessandro Baricco et Rebecca Dautremer ; Des souris et des hommes de John Steinbeck et Rebecca Dautremer ; L’oiseau canadèche de Jim Dodge et Tom Haugomat). 
→ Choux et néons

Collection particulière Gilles Tcherniak

Roger Riffard

[1924-1981] Raconter Roger Riffard c’est comme zieuter les trains de marchandises depuis le quai de la gare. Tour à tour cheminot, puis romancier, puis chansonnier dans les cabarets Rive Gauche (aux côtés de Boby Lapointe ou d’Anne Sylvestre) et enfin acteur de cinéma façon « troisième couteau » (chez Claude Zidi ou Bertrand Blier), un Riffard peut en cacher un autre. Il atteint finalement son terminus, le 28 octobre 1981, deux heures à peine avant son vieil ami Georges Brassens. Dans l’indifférence quasi-générale.
La Grande Descente
Les Jardiniers du Bitume

© D.R.

Cyril Gay

Cyril Gay a suivi des études en lettres modernes, réalisation de documentaires et valorisation de l’archive. En 2011, il part travailler plusieurs mois pour le National Geographic à Bogotá et découvre la Colombie ainsi qu’une partie de l’Amérique latine, où il se rend fréquemment depuis. Il y rencontre de nombreux écrivains, notamment Alberto Salcedo Ramos et Sinar Alvarado. De retour en France, il commence la réalisation d’un documentaire qui lui demandera deux ans de tournage : La Foi du charbonnier. Depuis 2015, il est éditeur chez Marchialy avec Clémence Billault.
Revue Bouclard N°2
Revue Bouclard N°3
Revue Bouclard N°5

© Alan Aubry

Fabrice Chillet

Après quelques études universitaires et une thèse lâchement abandonnée sur le sens du Graal dans la vulgate arthurienne, Fabrice Chillet a passé le reste de son temps à hésiter. Tantôt professeur de français, par vocation. Tantôt journaliste, par ambition. Parfois encore rédacteur-fantôme, par nécessité. Et enfin auteur, à dessein. Derniers livres parus : Un feu éteint (2018), Narcisse était jaloux (2021) aux éditions Finitude ; Pyrate chez Bouclard Éditions (2022).
Revue Bouclard N°3
Pyrate
N’ajouter rien

© Daniela Gambarotto

Nicolas Zeisler

Journaliste indépendant, Nicolas Zeisler vit à Barcelone. Il collabore avec quelques revues triées sur le volet (Holiday Magazine, Bouclard) et lance des médias qui se cassent la gueule (BarcelonaNou) ou vivotent (CultureBoxe). Il a publié Beauté du geste (Le Tripode) en 2017, un hommage au noble art et à ses âmes damnées. Il publiera Tigres à la dérive, son premier roman, en novembre 2021 chez Bouclard Éditions.
Revue Bouclard N°1
Revue Bouclard N°4
Tigres à la dérive

© Philippe Matsas (Denoël)

Émilie Houssa

Avant d’être proustienne, la petite Émilie Houssa mangeait des crêpes complètes champignons non loin de Marguerite Duras sur le port de Trouville. Mais Émilie n’est pas que gastronome, elle est aussi cinéphile et historienne de l’art. Elle a la chance de faire de ses passions un métier, elle enseigne donc les deux au cycle supérieur. Considérant que son troisième amour est la lecture, elle ne pouvait pas ne pas écrire. Elle a ainsi commis son premier roman : La nuit passera quand même en 2018 chez Denoël, puis publié en 2020 son deuxième roman, La Possibilité du jour, aux Éditions de l’Observatoire.
Revue Bouclard N°2
Les Assises du temps perdu
Revue Bouclard N°4

© Hugo B. Lefort 

Sarah Berthiaume

D’abord formée comme comédienne à l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx, Sarah Berthiaume est aussi autrice et scénariste. En 2013, sa pièce Yukonstyle a été montée simultanément au Théâtre d’Aujourd’hui à Montréal et au Théâtre national de la Colline à Paris avant d’être produite à Bruxelles, Innsbruck, Heidelberg, Toronto et Beyrouth. Elle travaille présentement à son adaptation cinématographique en tant que scénariste.
Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac

© Kevin Mille

Jean-Philippe Baril Guérard

Jean-Philippe Baril Guérard a été formé comme comédien à l’École de théâtre du Cégep de St-Hyacinthe, dont il a été diplômé en 2009. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre et quatre romans : Sports et divertissements, RoyalManuel de la vie sauvage, et Haute démolition. Il travaille également comme comédien, metteur en scène et chroniqueur.
Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac

© Maurice Tabard

Fabien Loris

Fabien Loris (pseudonyme de Dominique Fabien Terreran) a eu mille vies, entre sa naissance en 1906 et sa mort en 1979. Ami cher des frères Prévert, membre du groupe Octobre, il fut graphiste, poète, boxeur, chanteur, acteur de théâtre et de cinéma sous la direction de Marcel Carné et Jean Renoir. Il fut aussi un insoumis militaire, un virulent anti-colonialiste, réfractaire à la religion et surtout aux bonnes mœurs.
L’Album

© Justine Latour

Rosalie Roy-Boucher

Rosalie Roy-Boucher est née à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue. Elle vit maintenant à Montréal, où elle travaille dans le domaine de l’édition. Son alma mater, l’Université de Montréal, garde d’elle des souvenirs flous de fille de fond d’auditorium et un mémoire de maîtrise en création littéraire. Elle a publié des nouvelles chez Québec Amérique et aux éditions du Quartz, des articles de magazines et des histoires pour enfants.
Alice marche sur Fabrice