Revue littéraire semestrielle & maison d'édition

Les auteurs

©Alexis Leclercq

Anthony Guerrée 

Formé à l’École Boulle où le design s’envisage au prisme des métiers d’art, Anthony Guerrée s’est inscrit très tôt dans une dynamique réflexive oscillant entre tradition et innovation. Après avoir intègré le Studio Putman en 2010 pour mener des projets avec de grandes maisons, c’est en 2015 qu’il croise le chemin de Christophe Delcourt qu’il accompagne dans le design du mobilier Delcourt Collection mais aussi dans des collaborations avec des firmes internationales. Il développe aujourd’hui sa propre écriture, fruit de ses voyages, rencontres et lectures.
Les Assises du temps perdu

©Gregg Bréhin

Sylvain Chantal 

Tout à la fois journaliste, scénariste (à quatre mains avec Marc Caro), réalisateur (Épitaphe), auteur de théâtre (La Loi des pauvres gens avec Jackie Berroyer, Tu), de romans (Pas Dieu possible et Voilà voilà aux Éditions Goater), Sylvain Chantal est à la littérature française ce que MacGyver est au gouvernement américain.
Turco

©Joan Calvet

Valentine Bonomo

C’est grâce à la serpette des arts, des sciences sociales et des relations internationales, que Valentine s’est frayée un chemin académique et professionnel, dans les broussailles d’un cerveau curieux qui ne savait pas trancher. Née avec deux pieds, deux continents, et encore plus de langues dans sa tête, elle danse d’un pied sur l’autre, d’Howard Becker à John Steinbeck en passant par Saramago, et ce, sans discontinuer. Cofondatrice de la revue Papier Machine, elle est également coautrice avec ses complices Lucie Combes et Aldwin Raoul de l’Anticlopédie vol. 0 (2017) et vol. un (2019), ainsi que de l’Antimanuel de la lecture publique (2019).
Revue Bouclard N°3

©Emmanuelle Corne

Philippe Baudouin

Philosophe et réalisateur à France Culture (Radio France), membre
du Groupe de recherche sur la culture de Weimar (MSH-Paris Nord), il est l’auteur d’Au microphone : Dr. Walter Benjamin (MSH, 2009). Il a également dirigé la publication du recueil Écrits radiophoniques de Walter Benjamin (Allia, 2014) et préfacé la réédition de Le Royaume de l’au-delà de Thomas A. Edison (Jérôme Million, 2015). Par ailleurs, il a publié Les Forces de l’ordre invisible. Émile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise (Le Murmure, 2016).
Revue Bouclard N°1

©Rudy Spiessert

Clémentine Mélois

Née en 1980, Clémentine Mélois est diplômée des Beaux-Arts de Paris, membre de l’Oulipo, auteure d’un recueil de pastiches de classiques de la littérature (Cent titres, Éditions Grasset, 2014), d’un roman inspiré de sa collection de listes de commissions (Sinon j’oublie, Grasset, 2017) et d’un traité de nihilisme pour la jeunesse ( Jean-Loup fait des trucs, Les Fourmis rouges, 2015). Elle fut aussi l’une des « Papous » de France Culture et contribue aux revues Mon Lapin Quotidien (L’Association), Le Courage (Grasset) et feu Le Tigre.
Revue Bouclard N°1

Cyril Gay

Cyril Gay a suivi des études en lettres modernes, réalisation de documentaires et valorisation de l’archive. En 2011, il part travailler plusieurs mois pour le National Geographic à Bogotá et découvre la Colombie ainsi qu’une partie de l’Amérique latine, où il se rend fréquemment depuis. Il y rencontre de nombreux écrivains, notamment Alberto Salcedo Ramos et Sinar Alvarado. De retour en France, il commence la réalisation d’un documentaire qui lui demandera deux ans de tournage : La Foi du charbonnier. Depuis 2015, il est éditeur chez Marchialy avec Clémence Billault.
Revue Bouclard N°3 + Revue Bouclard N°2

© Jean-Pierre Sageot

Fabrice Chillet

Après quelques études universitaires et une thèse lâchement abandonnée sur le sens du Graal dans la vulgate arthurienne, il a passé le reste de son temps à hésiter. Tantôt professeur de français, par vocation. Tantôt journaliste, par ambition. Parfois encore rédacteur-fantôme, par nécessité. Et enfin auteur, à dessein. Dernier livre paru: Un feu éteint, éditions Finitude, 2018. À paraître : Narcisse était jaloux, éditions Finitude, 2021.
Revue Bouclard N°3

©Daniela Gambarotto

Nicolas Zeisler

Comme Arthur Cravan, Nicolas Zeisler a commencé la boxe à Paris et perdu un combat à Mexico. Il a lu beaucoup de livres avant de se décider à en écrire un, Beauté du geste (Tripode, 2017). Journaliste indépendant (Le Vif/L’Express, Society, Holiday Magazine et Negus), il vit désormais à Barcelone où il traque le fantôme de qui vous savez.
Revue Bouclard N°1

©Denoël : Philippe Matsas

Émilie Houssa

Avant d’être proustienne, la petite Émilie Houssa mangeait des crêpes complètes champignons non loin de Marguerite Duras sur le port de Trouville. Mais Émilie n’est pas que gastronome, elle est aussi cinéphile et historienne de l’art. Elle a la chance de faire de ses passions un métier, elle enseigne donc les deux au cycle supérieur. Considérant que son troisième amour est la lecture, elle ne pouvait pas ne pas écrire. Elle a ainsi commis son premier roman : La nuit passera quand même en 2018 chez Denoël, puis publié en 2020 son deuxième roman, La Possibilité du jour, aux Éditions de l’Observatoire.
Revue Bouclard N°2

Joël Langonné

Joël Langonné est l’auteur d’une thèse sur la matérialité de la fabrication de l’information. Dans une série de recherches postdoctorales, il décrit les médias comme des objets plastiques et collectifs, travaillés par un nombre indéfini de gens et de choses. Depuis ce point de vue, ils deviennent, ces médias, des opérateurs de pacification de l’expérience vécue. Ainsi les livres, par exemple, permettraient à ceux qui s’en saisissent de s’aménager des espaces vivables, des communs, même sur une planète définitivement abîmée.
Revue Bouclard N°2