Maison d'édition & revue littéraire

Album
de Fabien Loris

Prix Sade patrimoine 2023

Un hapax* éditorial
des années 1930

Ce carnet a été conçu au milieu des années 1930. Il offre une interlope bande-dessinée antimilitariste et transgenre : Le Pays du cul. On y découvre aussi des collages surréalistes, des photomontages dont l’un décapite une œuvre de Dora Maar, des illustrations weird, des portraits inattendus de Michèle Morgan, quelques frangines et les fesses de Loris lui-même.

* Jusqu’à aujourd’hui cet ouvrage n’existait qu’à un seul et unique exemplaire, celui de l’artiste.

Un missel balistique

Ce « missel » balistique et plastique est accompagné de poèmes de l’auteur et d’un essai de Patrice Allain, auteur, digger, collectionneur et fin connaisseur du surréalisme. Son dernier ouvrage paru : Jacques Vaché : Lettres de guerre 1914-1918, Paris, Gallimard, collection « blanche », 2018.

Fabien Loris (1906-1979)

Fabien Loris a eu mille vies, entre sa naissance en 1906 et sa mort en 1979. Ami cher des frères Prévert, membre du groupe Octobre, il fut graphiste, poète, boxeur, chanteur, acteur de théâtre et de cinéma sous la direction de Marcel Carné et Jean Renoir. Il fut aussi un insoumis militaire, un virulent anti-colonialiste, réfractaire à la religion et surtout aux bonnes mœurs.

Le Pays du cul (extrait)

Comme il croque,
il taillade, il incise.
Il réassortit.

« Fabien Loris, photomonté par lui-même »
(à partir d’un cliché de mode pris par Dora Maar
et d’un photomaton de jeunesse)

« Loris affectionne tout particulièrement le croisement des genres, mais toujours avec l’outrecuidance et l’obscénité volontaires. Ainsi dans son audacieuse suite dessinée, intitulée Le pays du cul
sans doute l’un des tous premiers récits graphiques transgenres — tous les attributs sexués s’échangent-ils véritablement. Mais c’est toujours avec une délectation quasi sadique —
un « art cruel » — qu’il se livre
au cannibalisme du photomontage pour — littéralement — y imprimer
sa propre empreinte. »

Patrice Allain

On sera mûrs
pour le cimetière
tu me mordras
la pomme d’Adam
je te trancherai
la jugulaire
tu m’inonderas
de ton sang.


L’objet : un élégant fourreau cachant 3 tirages

Collection L’Officine — N°2
128 pages
Format 10 x 21 cm
Tirage limité (sans possibilité de retirage)
Imprimé en France par Allais (44)
Fourreau en Fedrigoni Pergamenata Bianco 110 gr.
ISBN : 978-2-493311-04-7


1. Essai monographique
Loris : empreintes et cicatrices d’un monde cruel
de Patrice Allain

Couverture imprimée en Fedrigoni Old Mill Bianco 250 g, intérieur en Arcoprint Milk 100 g.


2. Fac-similé
L’Album de Fabien Loris

Couverture imprimée en vernis sélectif et dorure à chaud sur Fedrigoni Sirio Color Vino 350 g et intérieur en Arcoprint Milk 100 g.


3. Recueil de poèmes inédits
Réveils-matin et autres textes
de Fabien Loris

Couverture imprimée en Fedrigoni Old Mill Bianco 250 g et intérieur en Arcoprint Milk 100 g.


👇
C’est sans conteste le projet
le plus barré de Bouclard à ce jour,
toutes vos pré-commandes seront
les bienvenues. Prix : 30€ + frais de port offerts avec le code lolo + tiré à part limité à 150 ex

Livraison prévue mi-novembre 2022

L’actualité de l’ouvrage

L’original d’Album présenté à l’exposition “Décadrage colonial”
07 novembre 2022 — 27 février 2023
Centre Pompidou (Paris)

« Ne visitez pas l’exposition coloniale »
En 1931, en réaction à l’ouverture de l’exposition coloniale internationale de Vincennes,
les membres du groupe surréaliste dénoncent la politique impérialiste de la France. L’exposition propose de revenir sur ce chapitre singulier, et les imaginaires
visuels générés à l’époque grâce à la photographie dans la presse et l’édition : fascination pseudo-scientifique pour les cultures dites de « l’ailleurs »,
fétichisation et érotisation des corps noirs, participation au renouvellement de l’ethnographie, ou encore contribution à l’élaboration d’une nouvelle image de la nation.
Commissariat d’exposition : Damarice Amao.

Rien n’aurait été possible pour ce deuxième opus de notre collection L’Officine sans le concours de Patrice Allain,
ici propulsé directeur scientifique. Qu’il en soit grandement remercié (quelle bonne idée a-t-il eu de nous convier un jour de mars 2021
au restaurant syrien de la rue Joffre pour nous mettre L’Album de Loris entre les mains).


Cet ouvrage a reçu le soutien financier du Centre national du livre.