Pyrate de Fabrice Chillet [pré-commandes]

17,00

Pyrate de Fabrice Chillet [pré-commandes]

17,00

Parution le 4 mars 2022. Frais offerts pour un retrait en mains propres à Nantes (avec le code promo : brest forever).

  • Collection « Tout est vrai ou presque »
  • 160 pages
  • 14 cm x 20 cm à la française
  • Reliure cousue, carrée, collée, rabats
  • Imprimé en France par Allais sur papier Fedrigoni (couverture impression Pantone sur Constellation Snow Aida, intérieur impression noire sur Arcoprint Milk 85gr)
  • ISBN 978-2-493311-00-9

Mémoires d’un oiseau carré à queue de requin”

Le résumé

Très tôt, dès l’âge de 14 ans, Pyrate, le personnage de Fabrice Chillet, a tranché. Son salut viendra de la mer. Il naviguera sur tout ce qui flotte, de la planche à voile au cargo. Plus qu’une promesse, un pacte. Pendant trente ans, Pyrate parcourt donc la mer dans tous ses états. Paisible, agitée, monstrueuse, inhumaine. Il endosse tous les costumes. La combi du régatier, la veste de quart du skipper, le ciré du patron-pêcheur, le pagne et la kalach du pirate dans le Golfe d’Aden. Une vie d’aventures vécues depuis la rade de Brest jusqu’à l’océan Indien. Une vie qui résonne comme l’accomplissement d’un destin. À lui seul, Pyrate convoque toutes les figures des héros mythiques de la mer, Nemo, Ulysse, Avery, Kurtz, Gilliat, Chien noir. Face à lui, un écrivain fasciné qui rencontre son personnage de fiction idéal. Une longue route d’écume, de rafales et de fureur.

L’auteur

Après quelques études universitaires et une thèse lâchement abandonnée sur le sens du Graal dans la vulgate arthurienne, Fabrice Chillet a passé le reste de son temps à hésiter. Tantôt professeur de français, par vocation. Tantôt journaliste, par ambition. Parfois encore rédacteur-fantôme, par nécessité. Et enfin auteur, à dessein. Derniers livres parus : Un feu éteint (2018), Narcisse était jaloux (2021), aux éditions Finitude.

Car l’utopie survit. Pyrate reste droit en toute occasion. Vigie intangible. Perchée à 1m80, au sommet de cette anatomie sèche et nerveuse. Assemblage embrouillé, marqueterie unique, comme le tronçon de mât de Class J, au fond du secrétaire. Fracturés, entaillés, meurtris, les os et les muscles tiennent le vent, la vague. »


Recensions

Delphine — notre repré chez Serendip

« Quel putain de texte ! Quelle joie de lecture et quelle rencontre ! »