Les Watères du château de Guillaume Marie

16,00

Les Watères du château de Guillaume Marie

16,00

Paru le 4 novembre 2022

  • Collection « 109 »
  • 176 pages
  • 12 cm x 20 cm à la française
  • Reliure cousue, carrée, collée
  • Imprimé en France par Allais sur papier Fedrigoni (couverture impression sur Arena 250 gr, intérieur sur Arcoprint Milk 85 gr)
  • ISBN 978-2-493311-05-4
    Ce livre reçoit le soutien du CNL et de la Région des Pays de la Loire
Catégorie :

Vous tenez entre les mains un récit captivant, écrit dans tout l’éclat du fantastique, du poétique et de l’érotique. On y trouve quelques bêtes (un chat, une licorne, un poulpe), des catacombes, un enlèvement, un voilier en mer Ligure… mais surtout un tas d’amours dans un roman d’aventure – ou un tas d’aventures dans un roman d’amour, c’est selon.
Les Watères du Château est le premier roman de Guillaume Marie.

L’auteur : Guillaume Marie

Guillaume Marie est né en 1979 à Coutances. Après des études de Lettres à Caen, il est aujourd’hui journaliste à Paris. Inspiré par les lieux qu’il habite et les animaux qu’il rencontre, il écrit principalement de la poésie (dernière parution : Exposition de reptiles vivants, Lanskine). Passionné par les expérimentations collectives, il est le fondateur du collectif Pou, qui publie notamment des petits livres de poèmes et des nouvelles pornographiques.


Photo : © Ewen Blain

Elle n’était pas très haute. Une queue très belle, fournie, qui ressemblait cette fois bien à celle d’un cheval. Une crinière rase. Et alors, une corne. Une corne de plus d’un mètre, je pense, qui lui sortait tout droit du front, un peu au-dessus d’entre les deux yeux. Une corne qui semblait tourner sur elle-même comme une vis, une corne qui avait l’air d’être à la fois très légère et très solide. Quelque chose comme le mélange entre une antenne de voiture et le bois d’un cerf. »

Voir le teaser vidéo


Recensions

Libération

« Peut-on mettre tout ce qu’on aime dans un roman ? Du fantastique, de l’érotisme, de la poésie ? En se serrant, oui. » 

Zone Critique

« Un texte d’une fantaisie délicieuse, aux multiples références littéraires. Les Watères du château nous emporte dans ses multiples aventures, tout en détournant une série de motifs littéraires. Bref, un récit drôle, intelligent, riche et savoureux. » 

Revue Catastrophes

« La scène avec le poulpe est vraiment stupéfiante ! Un beau roman tout doux et tout deglingos ! » 

Librairie Le Merle Moqueur — Paris

« Un style légèrement décalé, faussement naïf, humoristique, gentiment sexuel de l’auteur. Le poème final est très réussi. » 

Librairie Fracas — Lorient

« Péripéties urbaines et parfois maritimes. Un roman contemporain, drôle, humain et qui nous colle un sourire plein d’affection. » 

Librairie M’Lire — Le Mans

« J’aime beaucoup ce genre d’ouvrage, mélangeant/jouant avec les genres (ici du roman gothique, de l’érotique, de l’aventure), les poncifs, les codes rabattus de la littérature ou de la culture en générale pour faire un objet étrange, drôle, étonnant, et vraiment rafraichissant. » 

Followeird

« Chaque pièce du château de Guillaume Marie révèle de belles surprises. Un premier roman érudit, érotique, fantastique mais surtout sensible. » 

Les Notes

“Ici, Guillaume Marie s’attaque à son premier roman maniant brillamment, l’air de rien, l’autodérision. C’est savoureux, certes déroutant parfois mais souvent drôle, érotique par moments, poétique et surtout plein de sensibilité.”

Revue Noto

« Un roman vraiment réjouissant ! » 

Cécile Riou — Drôle De Vie La Vie De Poisson

« Un roman fantastique, érotique, drôle, qui ne vous lâchera pas d’une ventouse. A lire absolument. »